Les sorties sur les monétaires masquent l' intérêt des investisseurs pour l'Europe

le
0

(NEWSManagers.com) - L'hémorragie a été stoppée. En avril, selon les données d' Europerformance-SIX Telekurs, les OPCVM de droit français ont connu une décollecte limitée de 672,84 millions d'euros, contre - 10,55 milliards en mars. Une fois de plus, l'essentiel des sorties est porté sur les fonds de trésorerie. Ces derniers ont enregistré des rachats nets de 1,90 milliards, contre - 9,83 milliards il y a un mois. Cette décollecte des monétaires cachent néanmoins une réalité sensiblement différente : toutes les grandes classes d'actifs ont collecté en net, grâce aux fonds investis sur la zone euro pour les fonds obligataires, et l'Europe pour les fonds actions. Et compte tenu d'un effet performance dont ont également profité - en moyenne - les différentes catégories, les actifs sous gestion des fonds de droit français ont augmenté de 0,13 %.

En détail, les fonds obligataires ont enregistré des souscriptions nettes de 718,39 millions d'euros, essentiellement en raison de l'intérêt des investisseurs pour les fonds d'obligations de la zone euro. A eux seuls, ils captent une collecte nette de 523,22 millions d'euros, tandis que les fonds d'obligations internationales comme ceux investis sur des titres à haut rendement ont connu des souscriptions nettes de 79,63 millions et 95,56 millions.

Toutes les catégories de fonds investis en obligations ont enregistré un effet performance positif. De 0,61 % en moyenne pour l'ensemble avec, notamment, une hausse de 1 % pour ceux investis en titres européens, 0,74 % pour les fonds d'obligations internationales et 0,89 % pour ceux composés d'obligations à haut rendement.

Dans leur ensemble, les fonds actions ont affiché des souscriptions nettes de 384,69 millions. Mais toutes les catégories n'ont pas eu les faveurs des investisseurs. Si les fonds exposés à l'Europe ont affiché une collecte nette de 636 millions, ceux investis à l'international et dans la région Asie/Pacifique ont enregistré des sorties nettes de 285,62 millions et 98,12 millions respectivement. L'effet performance de ces différentes catégories a accompagné le mouvement. Les fonds investis en actions européennes progressent en moyenne de 0,74 %. Les autres reculent, à l'instar de ceux investis en actions Asie/Pacifique (-2 %) ou à l'international (-0,07 %).

Enfin, les fonds d'obligations convertibles ont collecté en net 347,43 millions d'euros en avril. Les fonds sur la zone euro en sont les principaux bénéficiaires (+324,43 millions), ceux à l'international enregistrant des souscriptions nettes de 4,06 millions. L'effet performance global ressort pour sa part à 0,30 %, les fonds sur la zone euro ayant été les plus performants en moyenne (0,33 %) tandis que les fonds composés d'obligations convertibles internationales ont enregistré une hausse de 0,26 %.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant