Les sondages anticipent une majorité absolue pour le PS

le
2
Les sondages anticipent une majorité absolue pour le PS
Les sondages anticipent une majorité absolue pour le PS

PARIS (Reuters) - Le PS et ses alliés radicaux de gauche pourraient obtenir la majorité absolue à l'Assemblée nationale à l'issue du second tour des élections législatives, dimanche, selon quatre sondages publiés vendredi.

Selon une enquête Ipsos-Logica Business Consulting pour France Télévisions, Radio France et Le Monde, la gauche dans son ensemble obtiendrait 324 à 364 sièges à l'Assemblée nationale, pour une majorité absolue à 289.

Le PS (284 à 313 sièges), les radicaux de gauche du PRG (11 à 13) et le Mouvement républicain et citoyen (3 à 5) auraient à eux seuls la majorité absolue.

Avec 14 à 20 sièges, Europe Ecologie-Les Verts (EELV) pourrait atteindre le seuil de 15 élus nécessaire pour obtenir un groupe à l'Assemblée. Cette hypothèse s'éloigne en revanche pour le Front de Gauche (12 à 13 élus).

La droite pourrait quant à elle enregistrer son plus mauvais score aux législatives depuis 30 ans.

Le groupe UMP-divers droite totaliserait de 192 à 226 députés, le Nouveau Centre entre 14 et 18, le Parti Radical valoisien de 4 à 6, pour un total de 210 et 250 élus.

Enfin, le Front National n'est pas assuré de faire son entrée à l'Assemblée Nationale (il n'est crédité que de 0 à 3 sièges), tandis que le Modem de François Bayrou pourrait avoir un à 3 élus, notamment outre-mer.

Cette enquête a été réalisée mercredi et jeudi auprès de 1.015 personnes.

Selon un sondage Harris Interactive pour la chaîne LCP-Assemblée nationale, le Parti socialiste et ses alliés obtiendraient 287 à 325 sièges, soit à deux sièges de la majorité absolue dans le pire des cas.

Europe Ecologie-Les Verts pourrait compter sur 11 à 17 sièges et le Front de gauche 8 à 10.

L'UMP et ses alliés obtiendraient 202 à 263 sièges, le front national 0 à 3 et le MoDem 0 à 2.

Une large majorité (59%) des personnes interrogées souhaite que François Hollande dispose d'une majorité à l'Assemblée nationale.

En revanche, une majorité de Français ne souhaitent pas voir Marine Le Pen élue députée (56% contre 44%). De même, 60% contre 39% ne souhaitent pas voir Ségolène Royal élue à La Rochelle, où elle est confrontée à un dissident socialiste.

Ce sondage a été effectué du 13 au 14 juin auprès d'un échantillon de 1067 personnes, issu d'un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Une enquête réalisée par TNS Sofres-Sopra Group pour i>TELE crédite le PS et ses alliés PRG et divers gauche de 300 à 330 sièges, EELV de 14 à 18 et le Front de gauche de 10 à 12.

L'UMP et ses alliés en auraient 210 à 240, le FN de zéro à trois et le MoDem de zéro à deux.

Selon cette même enquête, effectuée mercredi et jeudi auprès de 1.000 personnes, 72% des Français pronostiquent la victoire du PS et ses alliés et 52% la souhaitent.

Enfin, une enquête CSA réalisée mercredi et jeudi auprès de 1.005 personnes pour BFM-TV, RMC et 20 Minutes, PS, PRG, MRC et divers gauche obtiendraient 287 à 330 sièges.

A gauche, les autres formations politiques obtiendraient entre 8 et 11 sièges pour le Front de Gauche et entre 13 et 17 pour Europe Ecologie-Les Verts.

A droite, l'UMP et ses alliés centristes et divers droite pourraient recueillir entre 225 et 255 sièges. Le Front National est crédité de un à quatre et le Modem de un à deux élus.

Emmanuel Jarry

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6437502 le vendredi 15 juin 2012 à 14:28

    Les instituts de sondages=agences de notations.On satisfait celui qui finance.La c'est clairement à gauche.Tout ceci ne sert à rien,sinon à influencer les indécis qui votent pour le présumé gagnant.

  • 66michel le vendredi 15 juin 2012 à 13:51

    c'est bon de le savoir, étant donné que je n'avais nullement l'intention d'aller voter dimanche ce sera pour moi donc l'occasion d'y aller et de voter pour la droite. Histoire de faire une voix de moins pour ces bisounours