Les solutions professionnelles de SBT plébiscitées lors de la Conférence sur la remédiation cognitive en Psychiatrie

le
0

Les solutions professionnelles de SBT plébiscitées lors de la Conférence sur la remédiation cognitive en Psychiatrie

de New-York.

Villeurbanne, le 05 juillet 2011

La 14ème conférence annuelle sur la remédiation cognitive en Psychiatrie (Annual Conference in Cognitive Remediation in Psychiatry) s’est tenue à New-York le 10 juin 2011.

Présent à la Conférence, SBT a bénéficié d’une large exposition, grâce notamment aux 4 posters, sur les 12 présentés au total, rendant compte des études scientifiques menées par des chercheurs indépendants, ayant utilisé le programme ScientificBrainTrainingPro et sa composante Psychiatrie (Programme RECOS), et en ayant validé l’utilité et la pertinence.

Le programme a également été présenté lors de deux conférences par Chris Bowie, de la Queens University, et Dani Heifetz, de la FEGS (Health and Human Services System).

Organisée par le Centre Médical de l’université de Columbia, cette conférence s’adresse chaque année aux professionnels de santé mentale, impliqués dans la recherche et le traitement des déficits cognitifs dans les maladies psychiatriques.

C’est donc très logiquement que SBT a tenu le haut du pavé, grâce au programme www.scientificbraintrainingpro.com, progiciel de remédiation et de rééducation cognitive, commercialisé pour la France par les Editions Créasoft, et notamment le programme RECOS, en partenariat avec le Dr Vianin, de l’Université de Lausanne, portant sur la remédiation cognitive dans la schizophrénie.

Lors d'une étude sur la schizophrénie par le Pr Bowie, les résultats ont montré un bénéfice plus important lorsque la remédiation cognitive commençait à un stade précoce de la maladie (Cognitive Remediation Early Episode vs. Chronic Outpatients with Schizophrenia, 2010-2011, Maya Gupta, Katherine Holshausen, & Christopher R. Bowie, Queen’s University, Poster).

Des résultats positifs sur la remédiation cognitive dans la schizophrénie, que devrait renforcer l’étude en cours du Pr Nicolas Franck, chef de service à l’hôpital du Vinatier de Bron (69) (RECOS, a specific cognitive remediation program for schizophrenia : validation vs CRT in a multicenter randomized equivalence trial, 2011, Pascal Vianin, Nicolas Franck, Charlotte Sundby et al.. Poster)

Une troisième étude portait sur les patients dépressifs résistants aux traitements (Neurocognitive Enhancement Therapy for Major Depressive Disorder, 2009-2010, Katherine Holshausen, Maya Gupta, Ruzica Jokic, & Christopher R. Bowie. Poster). Les résultats ont montré une amélioration significative des symptômes neurocognitifs, des performances de mémoire, de la stabilité de l’humeur et de la vitesse psychomotrice. De plus, les résultats s’amélioraient proportionnellement au temps passé sur le logiciel SBTpro.

De bons résultats confirmés par une autre étude sur la dépression, conduite par le Professeur Jouvent de l’hôpital La Pitié Salpêtière à Paris, qui a abouti à la conclusion que la remédiation cognitive pouvait faciliter la guérison de manière significative (Cognitive rehabilitation for depressed patients, 2008-2011, Pr. Roland Jouvent, Ouriel Grynszpan, Ph.D. et al., Poster).

De belles pistes pour l’amélioration des prises en charges dans ces deux pathologies complexes, qui renforcent la volonté de SBT de s’affirmer comme un acteur majeur de la remédiation cognitive dans le domaine de la Santé.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant