Les solutions pour relancer l'épargne financière de long terme

le
0
(lerevenu.com) - Les gérants de Sicav et de fonds d'investissement regroupés au sein de l'AFG rappellent au gouvernement et aux parlementaires les propositions qu'ils ont présentées, le 5 décembre dernier, à la presse. Leur association préconise un certain nombre de mesures d'ordre fiscal telles que la création d'un plan d'épargne (PE PME) investi en titres de PME, cotées ou non, ou le relèvement de 132.000 à 200.000 euros du plafond du plan d'épargne en actions (PEA). 

Avec le même objectif de favoriser l'investissement dans les PME, les gérants demandent que les investissements des particuliers dans les FIP et les FCPI soient exclus du plafond global de 10.000 euros des niches fiscales et soient, au contraire, limités «par un plafond réservé à l'investissement risqué, solution retenue pour les Sofica ou les Malraux». L'AFG préconise aussi d'aider les entreprises à investir dans les fonds finançant des PME, en les faisant bénéficier d'un taux d'impôt sur les sociétés incitatif, baptisé «IS PME». 

L'AFG demande, enfin, de fixer à nouveau à 8% le taux du forfait social appliqué aux versements dans les instruments d'épargne retraite que sont le Perco et l'article 83, notamment : «Il va de soi qu'accorder le même traitement aux placements via les OPCVM qu'aux placements
directs reste indispensable à une imposition neutre entre les différents produits.»

Toutes ces propositions sont téléchargeables : www.afg.asso.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant