Les solutions pour compléter vos revenus

le
0
Fotolia
Fotolia
? Les dividendes d'actions, moins taxés avec un PEA
(lerevenu.com) - Des retraits réguliers sur le contrat d'assurance vie, les coupons d'obligations et dividendes d'actions, les loyers? les solutions ne manquent pas pour dégager des revenus complémentaires. Pour effectuer les meilleurs choix, deux paramètres doivent être observés avec la plus grande attention : le potentiel de performance du placement, rapporté à son niveau de risque, et le poids de la fiscalité qu'il supporte. « Se fier uniquement au taux de rendement brut d'un placement est une erreur. L'impact de la fiscalité doit être pris en compte », note Véronique Lefèvre, ingénieur patrimonial à Banque Privée 1818. À titre d'exemple, les dividendes sur les actions peuvent procurer un complément de revenus non négligeable. Certains titres, comme GDF Suez, offrent un rendement supérieur à 5 %. Une belle performance ! Surtout quand on la compare au niveau historiquement bas des taux d'intérêt obligataires. Toutefois, net de fiscalité, le rendement différera grandement selon que vous détenez la valeur via un compte-titres ordinaire ou un PEA de plus de cinq ans (idéalement de plus de huit ans pour éviter sa clôture en cas de retrait). Sur un compte-titres, les dividendes sont soumis dès le premier euro aux prélèvements sociaux (15,5 %) et au barème progressif de l'impôt sur le revenu après un abattement de 40 %. Sur un PEA de plus de cinq ans, ils sont

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant