Les solutions existent pour remplacer Ribéry

le
0
Les solutions existent pour remplacer Ribéry
Les solutions existent pour remplacer Ribéry

Pas besoin de poser des micros au château de Clairefontaine pour savoir que le nom de Franck Ribéry est depuis quelque temps au centre de toutes les conversations. Et les prochains jours vont être décisifs. Ce n'est pas la participation, ou non, du n°7 des Bleus à France - Jamaïque dimanche qui décidera de sa présence au Brésil. Mais sa capacité à s'entraîner au moins deux fois, sans problème apparent, alors que le joueur souffre d'une lombalgie chronique.

La douleur, même faible, persiste et l'envie initiale de Deschamps de le faire monter dans l'avion quoi qu'il arrive s'efface devant l'urgence de trancher. En attendant le verdict, DD est obligé de chercher la meilleure solution pour pallier l'éventuel forfait du Bavarois. Et si Cabella ou Lacazette pourrait être rappelé, ce ne sera pas pour passer directement du statut de réserviste à celui de titulaire face au Honduras le 15 juin. Et celui qui débutera à Porto Alegre est déjà dans le groupe. Comme personne n'imagine Deschamps, satisfait de son schéma tactique en 4-3-3 (avec son milieu défensif à trois comme pierre angulaire), tout chambouler si Ribéry ne pouvait tenir sa place, trois choix s'offrent au patron des Bleus.

1 Faire confiance à Griezmann

Plus convaincant lors de sa 2e titularisation en bleu, contre la Norvège (4-0), que lors de la première contre les Pays-Bas (2-0), Antoine Griezmann a un atout de taille : il est un spécialiste du couloir gauche, qu'il occupe déjà avec la Real Sociedad. Est-il pour autant, dans l'esprit de DD, le n°2 derrière Ribéry ? Pas sûr, à en juger par l'alternance Griezmann-Rémy qui a prévalu sur les deux matchs de préparation. Sa facilité technique et sa capacité à jouer dans les petits espaces plaident en sa faveur, mais il manque d'expérience au plus haut niveau international. Un contre-exemple existe. En 2006, un appelé de dernière minute a tout bousculé sur son passage. Un certain... Franck ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant