Les sols américains victimes des séquelles de la sécheresse

le
0

Commodesk - En dépit des pluies de novembre à janvier, les cultures américaines devraient encore subir un déficit hydrique important en 2013.

La sécheresse de 2012, la pire de ces cinquante dernières années, a entraîné un asséchement des sols difficile à maîtriser par les agriculteurs. Selon le Palmer Drought Index, 56% du territoire américain serait encore en situation de sécheresse fin février 2013, principalement dans la région des High Plains. Le Kansas, premier producteur de blé des Etats-Unis, mais aussi le Nebraska, l'Oklahoma et le Dakota du Sud sont en situation d'extrême sécheresse selon le dernier rapport de l'US Drought Monitor. ,

La région du Midwest, où est produit l'essentiel du maïs américain, connait tout de même des précipitations qui pourront rééquilibrer la production qui avait baissé de 13% en 2012. Le maïs sera semé ce printemps sur 24,12 millions d'hectares selon le département américain de l'Agriculture.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant