Les soldes symbole d'une "dépense pour économiser"

le
0
Les soldes relèvent de la pulsion, d'une suprême nécessité pour les gens qui sont irrationnellement poussés par l'achat, explique Ronan Chastellier. Olesia Bilkei / shutterstock.com
Les soldes relèvent de la pulsion, d'une suprême nécessité pour les gens qui sont irrationnellement poussés par l'achat, explique Ronan Chastellier. Olesia Bilkei / shutterstock.com

(Relaxnews) - Les soldes ont débuté ce mercredi 25 juin, à 8h. Les Français dépenseront 207 euros en moyenne pour faire le plein de bonnes affaires jusqu'au 29 juillet. Décryptage d'un phénomène qui dure avec le sociologue Ronan Chastellier. 

Le budget pour les soldes est en légère progression par rapport au cru 2013. La crise n'a donc pas eu raison de cette période de rabais ?

Au contraire, les soldes sont le symbole d'une "dépense pour économiser", un registre typiquement féminin mais étendu à l'ensemble des consommateurs qui font des calculs d'utilité, des arbitrages prix et qui ont appris à patienter jusqu'au moment magique des soldes.

Le besoin de faire des économies est-il la seule motivation pour expliquer cet attrait pour les soldes ?

Les soldes relèvent de la pulsion, d'une suprême nécessité pour les gens qui sont irrationnellement poussés par l'achat. Cette pulsion d'achat, dans la mesure où elle est contenue toute l'année, s'exprime plus sauvagement au moment des soldes. À certains moments privilégiés, le consommateur se lâcherait dans une compensation symbolique. Le côté "festif économique" des soldes est une nouvelle dimension intéressante de l'acte d'achat en période de crise.

Comment expliquer cette fidélité des consommateurs pour les centres commerciaux et les magasins physiques habituels, au détriment d'Internet qui n'est pas encore parvenu à s'imposer pour la période des soldes ?

Les consommateurs ont besoin de la sensation physique du shopping : fouiller, essayer, voire négocier encore... Les magasins physiques sont beaucoup plus qu'une vitrine comme Internet à qui il manquera toujours ce contact immédiat avec le produit. Le shopping sur Internet c'est de la joie différée d'une certaine manière.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant