Les soldes des militaires victimes d'un bug

le
0
Retards, mauvais calcul des soldes? le ministère n'a pu régler un problème informatique plongeant les familles dans le désarroi.

Impayés de loyer, emprunts, saisies sur salaire, huissiers, recours à l'aide sociale, aux bons alimentaires, séparations conjugales, vente de la maison familiale, retour au domicile parental à 35 ans passés... le scénario de l'endettement des couples prend aujourd'hui dans sa toile des proies impensables: des hommes et des femmes engagés pour le pays, des militaires français. Ils n'ont pas cédé aux sirènes du consumérisme et à son piège du crédit revolving. Ils sont victimes du logiciel «Louvois», pour «Logiciel unique à vocation interarmées de la solde». Un système installé en 2011 pour mutualiser et harmoniser le système des paies, différent dans chaque corps d'armée. De quoi réduire, espérait l'administration, la masse salariale et optimiser la rentabilité du bulletin de solde dont le traitement coûtait 6 euros par fiche.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant