Les soldes d'hiver peinent à décoller

le
0
Au cours des premiers jours, les ventes ont stagné, voire reculé, par rapport à l'an dernier.

Le froid, enfin arrivé sur la France ce week-end, compensera-t-il les effets de la crise sur le moral des consommateurs? Bottes et doudounes, accumulées au fil d'un automne trop doux, ont en tout cas commencé à s'écouler samedi, stimulant un début de soldes poussif. «Les ventes, de mercredi à dimanche, ont déçu, en recul par rapport à l'an dernier, alors que l'on avait tout d'abord espéré une stagnation», remarque Bernard Morvan, président de la Fédération nationale de l'habillement (FNH), qui s'appuie sur les indications des commerces indépendants. Sur Internet, en revanche, les ventes ont été plus dynamiques. Antoine Leloup, président de Brandalley, discounter de vêtements de luxe, s'est ainsi félicité d'une envolée de 30 %.

Il est toutefois trop tôt pour préjuger de la suite des soldes, sur 4 semaines encore, met en garde Jean-Marc Génis, président de la Fédération des enseignes de l'habillement (FEH). De mercredi à dimanche, les ventes de ses adhér

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant