Les sociétés françaises délocalisent d'abord vers l'UE

le
0
Seules 4,2% des entreprises de plus de 50 salariés ont délocalisé des activités entre 2009 et 2011, selon l'Insee. Plus de la moitié ont préféré l'UE aux pays émergents comme destination. La recherche de coûts plus bas reste leur motivation principale.

Les pays émergents ne sont pas forcément l'eldorado pour les entreprises françaises. Selon un rapport publié mercredi par l'Insee, 4,2% des quelque 28.000 sociétés marchandes de plus de 50 salariés (hors secteur financier) implantées en France ont délocalisé une ou plusieurs activités entre 2009 et 2011. Des transferts qui ont entraîné la suppression directe d'environ 20.000 postes au cours de ces trois années, soit 4% des effectifs des sociétés concernées. «Parallèlement, 7,3% des entreprises ont externalisé une partie de leurs activités dans une autre société implantée en France», souligne toutefois cette enquête.

Contrairement aux idées reçues, la destination privilégiée par plus de la moitié des entre...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant