Les sociétés de gestion se mobilisent pour la mise en ?uvre de la directive OPCVM IV

le
0
(NEWSManagers.com) - Selon une étude réalisée par le cabinet Euroland Consulting à la demande de l' AFG, les sociétés de gestion accueillent très favorablement la nouvelle directive et se mobilisent activement pour en bénéficier pleinement. Cette étude a été réalisée à partir d' un panel de 68 sociétés de gestion représentant 90 % des encours d' OPCVM.

L'étude relève notamment que la grande majorité des sociétés de gestion sont tournées vers l' international et que beaucoup d' autres envisagent de le faire à leur tour. L' étude identifie deux groupes de sociétés de gestion : d'une part, les sociétés de gestion déjà internationales et utilisatrices du " passeport produit " à l' export, auxquelles la directive apporte un confort et une réduction de coûts jugés très intéressants; d'autre part, les sociétés de gestion pas ou faiblement présentes à l' international, auxquelles la directive va offrir l' opportunité de se développer à l' international sans avoir à engager de frais de structure ou de coûts juridiques élevés.

Le nouveau passeport " produit " est plébiscité car il rendra beaucoup plus facile l' exportation en Europe d' OPCVM français tandis que le passeport société de gestion sera utilisé, car il permet de gérer depuis la France des fonds domiciliés à l' étranger, au plus proche des clients.


Les sociétés de gestion, fortes de l'expérience acquise pour les fonds maîtres-nourriciers français, comptent utiliser pleinement le schéma maître-nourriciers coordonnés, sous réserve toutefois d' une clarification du dispositif fiscal. Dans les critères de domiciliation des fonds nourriciers mais aussi des fonds maîtres, la demande et la proximité des clients demeurent en effet très importantes.



Les fusions transfrontières de fonds sont encore perçues comme complexes et ne sont pas considérées comme prioritaires.


Enfin, le Document d' Information Clé pour l' Investisseur (DICI) ou KIID est perçu comme un bon document d' information, mais son coût de mise en place devra être maîtrisé.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant