Les sociétés de gestion françaises affichent un niveau record de rentabilité

le
0

(NEWSManagers.com) - A l'heure où les sociétés de gestion se plaignent de plus en plus du coût de la réglementation croissante, voilà une constatation pour le moins paradoxale. En effet, dans son rapport d'activité sur le secteur de la gestion d'actifs publié il y a quelques jours pour l'année 2015, l'Autorité des marchés financiers ( AMF) note que " le résultat d'exploitation des sociétés de gestion françaises a atteint en 2015 un niveau record à 3.096 millions d'euros" . Il est en constante augmentation depuis 2013.

L' AMF explique que cette évolution positive est due à la croissance des produits d'exploitation (+11,5% par rapport à 2014) qui a permis de compenser la hausse des charges d'exploitation (+8,4% par rapport à 2014).

Une étude approfondie de ces montants montre qu'en 2015, 79,8% du total des produits d'exploitation générés proviennent des commissions de gestion. Celles-ci contribuent à la croissance du chiffre d'affaires à la hauteur de 65% en augmentant de 943 millions d'euros par rapport à 2014. Cette variation va de pair avec l'augmentation des encours gérés par les sociétés de gestion de portefeuille françaises entre 2014 et 2015 (+4,8%). L' AMF précise qu'" après 7 années de baisse consécutives, la part des commissions de gestion dans le total des produits d'exploitation repart légèrement à la hausse" .

Par ailleurs, les sociétés entrepreneuriales ne concentrent que 6,3% des encours gérés mais perçoivent 29,5% des produits d'exploitation dont 72,4% de commissions de gestion. Cela s'explique par le taux de commissionnement pratiqué par ce type de sociétés, plus élevé que celui des sociétés filiales d'établissements de crédit en raison de la différence de typologie de clientèle visée et de la nature des actifs gérés. Les petites structures se dirigent en effet vers des investisseurs retail grâce à leur gestion de type " niche/technique " .

Quant aux charges d'exploitation, leur progression dans l'ensemble des sociétés de gestion françaises s'explique pour 34% par la hausse des charges salariales. En effet, en 2015, la masse salariale de l'ensemble des sociétés de gestion françaises a augmenté de 289 millions d'euros par rapport à 2014 pour atteindre 2,7 milliards d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant