Les sociétés de gestion européennes manquent de fonds phares

le
0
(NEWSManagers.com) - Dans un marché de distribution de fonds très concurrentiel, le poids d'un produit fait toute la différence, estime Fitch Ratings. Pesant au moins 1 milliard d'euros d'encours, les fonds phares, ou " flagship funds" en anglais, sont ce qui manque aux sociétés de gestion européennes pour s'imposer face à leur concurrentes anglo-saxonnes, souligne l'agence de notation dans une récente étude.

Sur le marché de la distribution des fonds transfrontaliers (hors fonds monétaires), les gestionnaires britanniques et américains mènent en effet la danse. Parmi les dix sociétés ayant la plus forte concentration de fonds phares, seule Robeco n'est pas anglo-saxonne. Avec 34 %, soit 11 fonds phares sur 30, M&G pointe à la première place, suivie de Pimco (29 %), Vanguard, (21 %), BlackRock (19%) et Franklin Templeton, dont 17 % des fonds commercialisés sont des flagships.

A l'opposé, les gestionnaires européens ont selon Fitch des gammes trop éclatées avec peu ou pas du tout de fonds phares. Parmi les dix sociétés ayant les moins de fonds pesant plus d'un milliard d'euros, toutes sauf HSBC sont d'origine d'Europe continentale. C'est tout particulièrement le cas pour les groupes bancaires où la proportion de grands fonds est faible. BNP Paribas gère 469 fonds, mais seulement 8 pèsent plus d'un milliard d'euros.

Il n'y a que dans le segment des sociétés de gestion spécialisées que l'on retrouve ces fonds phares, commercialisés par des sociétés européennes telles que Skagen, ou encore Carmignac Gestion, DNCA ou Comgest.

Disposer de grands fonds présente un certain nombre d'avantages, souligne Fitch. Les fonds phares permettent une plus grande efficacité opérationnelle dans le domaine administratif ou du reporting par exemple. Par ailleurs, les gérants qui pilotent moins de fonds ont moins d'obligations administratives et peuvent se concentrer davantage sur la gestion et la génération de nouvelles idées. Plus visibles dans les classements et la publicité, les fonds phares sont plus facilement commercialisables par les promoteurs, note Fitch. Les tickets d'entrée pour les investisseurs peuvent par ailleurs être plus importants.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant