Les sociétés de gestion anglo-saxonnes ont souffert en juin

le
0

(NEWSManagers.com) - Selon les dernières statistiques de Morningstar, les investisseurs ont fui le risque au cours des derniers jours de juin après le referendum sur le " Brexit " , conduisant à une vague de décollecte sur la plupart des catégories Morningstar considérées comme risquées. C'est la catégorie des actions qui a été la plus durement touchée avec des rachats nets de 21,3 milliards d'euros. Au total, les fonds ont subi une décollecte de 8,27 milliards d'euros en juin et de 15,4 milliards d'euros hors fonds monétaires. N'ayant pas profité d'une recherche de sécurité de la part des investisseurs, les fonds obligataires ont collecté 4 milliards d'euros, et les fonds alternatif ont atteint 1,57 milliard d'euros, " un niveau somme toute modeste par rapport aux mois précédents" , note Morningstar. Les ventes de fonds exposés aux matières premières ont été quasi nulles. Les fonds monétaires ont reçu 7,1 milliards d'euros.

Les sociétés de gestion anglo-saxonnes ont été durement touchées par le vote du Brexit en juin. Franklin Templeton subit la plus forte décollecte avec des sorties atteignant 1,8 milliard d'euros en juin. Il est suivi de BlackRock avec 1,48 milliard et Fidelity avec 1,29 milliard. M&G Investment a, pour sa part, enregistré des rachats à hauteur de 1,28 milliard d'euros, Invesco de 1,26 milliard, Schroders de 1,16 milliard et Henderson de 1 milliard d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant