Les sociétés d'autoroutes réclament une augmentation des péages

le
8
Les sociétés d'autoroutes réclament une augmentation des péages
Les sociétés d'autoroutes réclament une augmentation des péages

Laissez-nous augmenter les péages pour payer notre impôt. C'est, en substance, le message adressé à l'Etat ce mercredi par les sociétés d'autoroutes. Xavier Huillard, PDG de Vinci, a déclaré que seule une augmentation des tarifs autoroutiers pourrait compenser la hausse récente de 50% de la redevance domaniale. Cette taxe annuelle versée à l'État par les sociétés d'autoroutes a gonflé de quelque 100 M?.

Paru le 29 mai au Journal officiel, le décret instituant cette hausse de la redevance domaniale ? versée chaque année au mois de juillet ? a fait l'objet d'un recours auprès du Conseil d'État, déposé par les sociétés autoroutières une dizaine de jours plus tard.

Le produit de cette taxe, qui a rapporté 198 M? en 2011, est reversé à l'Agence de financement des infrastructures de transport (Afitf).

«Nous avons fait remarquer que c'est un peu fort de café, que d'augmenter cette redevance alors que les privatisations de ces autoroutes ont été faites en 2006, sur la base d'un contexte fiscal qui n'était pas celui-là : cela revient, en gros, de la part de l'État, à vendre sur la base de certaines hypothèses, de laisser passer quelques années et ensuite, de changer les hypothèses», a estimé Xavier Huillard.

«Nous considérons que nous avons le droit pour nous», a-t-il insisté. Les contrats en cours, liant les sociétés autoroutières à l'État, stipulent en effet que «toute hausse de la fiscalité spécifique aux autoroutes doit être compensée par le concédant», a-t-on précisé chez Vinci.

Henri Emmanuelli : «Les intérêts de l'Etat ont été bafoués»

Dans un communique, le député PS des Landes Henri Emmanuelli a vivement réagi à ces déclarations, estimant, en reprenant les termes de Xavier Huillard, que «ce qui est fort de café» c'est d'«oser utiliser ce ton après la publication du rapport de la Cour des comptes, qui a scandalisé tous les commissaires aux Finances de l'Assemblée ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • berkowi le jeudi 1 aout 2013 à 11:56

    @Georg47 : Vous avez tout à fait raison. Mea culpa !! Il n'empêche que cette privatisation est une honte car le coût des autoroutes payantes étaient amortis fiscalement et devait l'utilisation de ces autoroutes devait devenir gratuite. Maintenant que les groupes concessionnaires se font des "balls" en platine plaquées or à notre détriment. De plus elles se moquent OUVERTEMENT du gouvernement après l'avertissement les concertants en provenance de la cour des comptes.

  • M5462830 le jeudi 1 aout 2013 à 08:40

    avec notre gouvernement qui defend les riches ca va augmenter les doigts dans le nez

  • M5462830 le jeudi 1 aout 2013 à 08:38

    le pdg de Vinci doit changer son petit bateau de 100 metres de long , alors payer les emprunteurs d'autoroute

  • Georg47 le jeudi 1 aout 2013 à 08:29

    berkowi : Faux ! c'est de Villepin et, de plus, il ena bradé le prix à croire que....

  • berkowi le mercredi 31 juil 2013 à 23:16

    Rappelez moi qui décidé de privatiser les autoroutes ? Ça commence par un S et ça fini par un Y. C'est fait ? Vous avez retrouvé la mémoire ?

  • froggy83 le mercredi 31 juil 2013 à 23:15

    entre les augmentations des péages et de l'EDF, des impôts et taxes de nos pingouins, il ne restera plus personne en France pour payer, sinon ceux-la qui vont avoir des emplois-francs, vous savez ceux qui sont victimes de 'discrimination', les pauvres petits! Quant aux autres (seniors et jeunes diplômés) ils peuvent se brosser, pingouin ne les aidera pas

  • gunderic le mercredi 31 juil 2013 à 22:49

    Ils nous prennent vraiment pour des vaches à lait... et l'Etat et les sociétés d'autoroute !!!

  • Georg47 le mercredi 31 juil 2013 à 22:45

    à mon avis 2 réponses : a) blocage du prix des péagesb) obligation d'utiliser des êtres humains aux postes de péage à la place de robots....cela pourrait créer des milleurs d'emploisDans le cas contraire, renationalisation des autoroutesMais il faut un Gouvernement responsable et capable et pas des Pingouins