Les sociaux-démocrates suédois prêts à entamer des négociations

le
0

STOCKHOLM, 15 septembre (Reuters) - Le chef des sociaux-démocrates suédois, Stefan Löfven, s'est dit prêt dimanche à entamer le processus de formation d'un nouveau gouvernement après la courte victoire de son parti aux élections législatives, marquées par une poussée de l'extrême droite. "Nous sommes dans une grave situation", a-t-il dit à ses partisans. "Nous avons des milliers de personnes sans emploi. Nous avons des résultats dans l'éducation qui diminuent plus que dans n'importe quel autre pays de l'OCDE." "La Suède a aujourd'hui répondu qu'elle voulait un changement. Il nous faut un nouveau cap." Le Parti social-démocrate et ses alliés écologistes et du Parti de gauche devraient obtenir 159 sièges sur 349, en deçà de la majorité absolue. Stefan Löfven a déclaré que son parti allait entamer des négociations avec les Verts et prendrait contact avec d'autres formations. La coalition de centre droit du Premier ministre sortant, Fredrick Reinfeldt, totaliserait quelque 142 sièges tandis que les Démocrates suédois, un parti d'extrême droite hostile à l'immigration, créeraient la surprise avec 13% des voix et une cinquantaine d'élus. ID:nL6N0RF0BE (Niklas Pollard, Daniel Dickson, Simon Johnson; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant