Les sociaux-démocrates européens veulent contrer les populismes

le
3
LES SOCIAUX-DÉMOCRATES EUROPÉENS SE SONT RETROUVÉS PRÈS DE PARIS
LES SOCIAUX-DÉMOCRATES EUROPÉENS SE SONT RETROUVÉS PRÈS DE PARIS

LA CELLE SAINT-CLOUD, Yvelines (Reuters) - Les leaders sociaux-démocrates européens réunis jeudi près de Paris ont réfléchi à l'avenir de l'Europe "post-Brexit", qui sera débattu par les Vingt-Sept le 16 septembre à Bratislava, en appelant notamment à prévenir la montée des populismes.

A l'approche ce sommet informel de l'Union européenne dans la capitale slovaque, François Hollande a réuni au château de La Celle Saint-Cloud une quinzaine de leaders dont le vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel, le président du Parlement européen, Martin Schulz, et le Premier ministre grec, Alexis Tsipras.

Au terme d'un déjeuner de travail, le président français a lancé une mise en garde contre "la montée des populismes dont nous voyons chaque jour les conséquences et les traces à travers l'intolérance, la stigmatisation, la démagogie et surtout leur volonté de mettre en cause l'Union européenne, les valeurs européennes".

"Nous devons avoir une initiative à la hauteur de la situation", a-t-il poursuivi, invitant "les progressistes" à démontrer que "l'Europe est une force qui nous permet de maîtriser notre destin mieux que nous ne pourrions le faire isolément".

Les dirigeants sociaux-démocrates ont appelé à un sursaut de l'Europe dans trois secteurs-clés : sécurité intérieure et extérieure de l'Union européenne, emploi et cohésion sociale, jeunesse.

"L'heure de la révision du pacte de stabilité et de croissance à également sonné : les Etats membres ont besoin de plus de marges de manoeuvre pour investir", peut-on lire dans un communiqué de presse commun.

Les dirigeants disent "refuser l'enlisement" après le choix du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne et invitent Londres à "activer rapidement" l'article 50 du traité européen actant ce choix fait par référendum en juin dernier.

(Elizabeth Pineau, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair il y a 6 mois

    Ils s'inquittent qu'ils vont se faire ejecter avec un grand coup de pied dans le derriere

  • indyta il y a 6 mois

    sic la montée des populismes dont nous voyons chaque jour les conséquences...mdr..ils sont aux commandes, et les consequences, c est la faute aux populistes....pinaise,ils n ont peur de rien...ils decident, mais le boxon, c est la fote aux otres...

  • ZvR il y a 6 mois

    traduction, les sociaux populistes européens s'inquiètent de la montée d'une opposition populaire démocrate en europe qui viendrait déranger leur juteux business.