Les socialistes se rodent pour la primaire

le
0
Harlem Désir, le chef du PS par intérim, a assisté à une simulation de vote à La Seyne-sur-Mer.

Répétition grandeur nature. Jeudi à La Seyne-sur-Mer (Var), le premier secrétaire du PS par intérim, Harlem Désir, a assisté à une simulation de vote pour la primaire organisée les 9 et 16 octobre prochain. Émargement, paiement de l'euro symbolique, signature de la charte d'adhésion aux valeurs de la gauche et surtout vote dans l'isoloir. Mais pour cette répétition, les noms des candidats officiels - Aubry, Hollande, Royal, Montebourg, Valls, Baylet - ont été remplacés par des figures tutélaires du socialisme : Jaurès, Blum, Mendès France...

Ne rien laisser au hasard

Au final, l'expérimentation n'a pas connu d'incident majeur. Tout juste Harlem Désir a-t-il pointé à nouveau les lieux où le PS avait du mal à organiser sa primaire, à cause selon lui des réticences de la majorité. «Nice... Les Ardennes... Ce sont quelques cas isolés et nous ne céderons pas», a-t-il prévenu. Cette répétition devait permettre aux socialistes de roder le syst

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant