Les socialistes prêts à plonger dans un débat à hauts risques sur l'immigration

le
0
Bruno Le Roux, le patron des députés PS, va leur demander, mardi matin en réunion de groupe, s'ils veulent organiser un débat sur la politique migratoire et la question du droit d'asile.

Puisqu'ils ne peuvent plus l'éviter, ils vont essayer de l'organiser. Dans la foulée de l'affaire Leonarda, les socialistes s'apprêtent à se lancer dans un grand débat sur la politique migratoire. En pleine poussée du Front national et à cinq mois des élections municipales, l'exercice est périlleux. «C'est bien ce que l'on voulait éviter mais on ne va pas non plus y passer toute la fin de l'année. Parce qu'après, pour lutter contre le Front national, ça ne va pas être simple», confie un proche de François Hollande. Pour tenter de maîtriser le débat, et éviter les dérapages qui avaient accompagné celui organisé par Nicolas Sarkozy sur l'identité nationale, les socialistes veulent essayer de circonscrire les discussions à la question du droit d'asile.

François Hollande ava...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant