Les socialistes pourraient sortir l'Espagne de l'impasse

le
0
    MADRID, 23 octobre (Reuters) - Le Parti socialiste espagnol 
pourrait donner dimanche son feu vert à la création d'un 
gouvernement conservateur minoritaire et mettre ainsi fin à dix 
mois de paralysie politique suite à deux élections législatives 
sans majorité claire. 
    Plus de 250 dirigeants socialistes ont été convoqués pour se 
prononcer sur une possible abstention lors du vote de confiance 
auquel le président du gouvernement sortant, Mariano Rajoy, 
entend se soumettre la semaine prochaine au Parlement. 
    Le résultat du vote interne au Parti socialiste est attendu 
dimanche en début d'après-midi 
    Le chef du gouvernement sortant, Mariano Rajoy, dont le 
Parti populaire est arrivé en tête des deux scrutins mais qui 
n'a pas réussi à former une coalition gouvernementale, assure 
l'intérim depuis décembre dernier. 
    L'ancien dirigeant socialiste Pedro Sanchez avait exclu de 
permettre au dirigeant de la droite de se maintenir au pouvoir, 
ce qui aurait imposé la tenue de nouvelles élections anticipées 
en décembre prochain. 
    Mais lui-même a dû démissionner sous la pression de son 
propre parti, qui craignait qu'un tel scrutin ne permette au 
parti d'extrême gauche Podemos de le devancer dans les urnes. 
    La direction intérimaire du Parti socialiste à jusqu'à fin 
octobre pour décider de son attitude lors du vote de confiance 
au Parlement. 
     
 
 (Julien Toyer; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant