Les socialistes portugais censureront le prochain gouvernement

le
0

LISBONNE, 23 octobre (Reuters) - L'opposition socialiste portugaise a promis vendredi de renverser le futur gouvernement de centre droit par le vote d'une motion de censure au Parlement, ce qui augure d'une nouvelle période d'incertitude politique dans les semaines à venir. Le président Aníbal Cavaco Silva a chargé jeudi le Premier ministre sortant Pedro Passos Coelho de former un gouvernement, près de trois semaines après les élections législatives du 4 octobre qui ont privé sa coalition de centre droit de majorité absolue. ( ID:nL8N12M66X ) En début de journée vendredi, la commission nationale du Parti socialiste a approuvé une résolution enjoignant à ses élus de "présenter une motion de rejet de tout programme gouvernemental". Cette décision signifie que Passos Coelho ne sera probablement pas à même de réunir la majorité absolue lors de la présentation de son programme de gouvernement dans dix jours, et que son gouvernement sera rejeté. Antonio Costa, le chef du Parti socialiste, a jugé qu'Aníbal Cavaco Silva avait créé une "crise politique inutile" en nommant Passos Coelho au poste de Premier ministre désigné. Le dirigeant de centre droit a tenté de rallier les socialistes dans une coalition mais ces derniers ont préféré entamer des négociations avec les communistes et le Bloc de gauche pour former un gouvernement de gauche. La coalition sortante de centre droit dispose désormais de 104 des 230 sièges parlementaires, alors que les socialistes en ont 85, le Bloc de gauche 19 et les communistes 17, ce qui leur confère théoriquement cinq voix de plus que la majorité absolue. (Axel Bugge; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant