Les smartphones, tablettes et reflex rares succès d'un marché français de la high-tech maussade

le
0
Les smartphones, tablettes et reflex rares succès d'un marché français de la high-tech maussade
Les smartphones, tablettes et reflex rares succès d'un marché français de la high-tech maussade

L'achat de biens d'équipement pour la maison, en France, a généré 7,29 milliards d'euros de chiffre d'affaires au premier trimestre 2013 (-2,7% sur un an), selon le rapport TEMAX du cabinet GfK. Après une année 2012 particulièrement difficile, le secteur de la photo observe une légère reprise, tandis que la micro-informatique est à l'équilibre grâce aux tablettes et l'électronique grand public en retrait.La bonne surprise de ce rapport est sans conteste la progression du marché de la photo (+2,3% par rapport au premier trimestre 2012), malgré la forte baisse des ventes d'appareils compacts, au contraire de celles des reflex qui continuent à augmenter. La croissance des reflex et des boîtiers haut de gamme bénéficie aux objectifs et aux accessoires, ce qui tire pour l'instant tout le secteur vers le haut.

La croissance du marché des télécoms continue, mais à un rythme moindre (+1.4%). Ce sont principalement les smartphones qui continuent de générer de la croissance, avec comme principal levier l'entrée de gamme à moins de 150?. Les accessoires mobiles sont également en croissance, particulièrement sur les étuis et les casques stéréo. Le marché de la bureautique et des consommables affiche également une légère hausse de 0,8%.

Les tablettes soutiennent la micro-informatique

Très en vogue en 2012, le secteur de la micro-informatique est à l'équilibre début 2013 (-0,2%), essentiellement grâce aux ventes de tablettes dont les prix n'ont de cesse de baisser. Parallèlement, le marché des PC dégringole, sans grand espoir de reprise immédiate selon GfK.

Enfin, les indicateurs liés à l'électronique grand public continuent d'être moribonds (-11,9%), ce qui s'explique notamment par la nouvelle baisse des chiffres de ventes des téléviseurs (-12%). Les adaptateurs TNT ou encore le home cinéma affichent également de fortes baisses sur le premier trimestre de l'année. Les rares marchés en croissance proviennent de...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant