Les six premiers mois (difficiles) de Bacca en Europe

le
0
Les six premiers mois (difficiles) de Bacca en Europe
Les six premiers mois (difficiles) de Bacca en Europe

21 buts la saison passée, 25 pour le moment, Carlos Bacca est une des pièces maîtresses du FC Séville façon Unai Emery. Arrivé à Bruges un jour glacé d'hiver 2012, le Colombien a pourtant eu bien du mal à s'acclimater au football européen, au point que certains ont douté de ses capacités

Víctor Vázquez a joué avec Messi au FC Barcelone. À l'époque, certains le disaient même meilleur que l'Argentin. Après plusieurs blessures, le milieu de terrain espagnol a rejoint le Club Bruges en 2011. Sur place, il fait depuis lors admirer sa superbe patte droite par intermittence, comme ce jour d'avril 2012 lors d'une rencontre face à Gand. Du coin droit du rectangle, il envoie un petit ballon lobé sur la tête de Joseph Akpala, lequel repique dans l'axe pour Carlos Bacca qui n'a plus qu'à pousser au fond des filets. C'est à peine le premier but du Colombien, pourtant arrivé à Bruges depuis janvier. Et en Flandre occidentale, on ne peut pas dire que cette réalisation rassure tout le monde, loin de là.

Recruté pour combler un manque d'efficacité


Hiver 2012, Bruges est sur la troisième marche du podium de la Jupiler Pro League. Les Blauw en Zwart le savent : s'il ne décrochent pas le titre en fin de saison, ils clôtureront une septième année de mutisme, et pour un club historique comme le FC Bruges, c'est presque intolérable. À l'époque, le duo d'attaquants est composé de Björn Vleminckx, qui sort d'une saison à 23 buts en Eredivisie, et Joseph Akpala, titulaire inconstant depuis trois saisons. Cependant, après le premier tour, les dirigeants de la Venise du Nord se rendent bien compte qu'il faut insuffler une puissance supplémentaire au niveau de la finition, les Brugeois stagnent en effet juste au-dessus d'1,5 but par match. Ils jettent alors leur dévolu sur un attaquant colombien qu'ils suivent depuis l'été précédent : Carlos Bacca.

Adaptation difficile


Le buteur de l'Atlético Junior (D1 colombienne) est alors en pleine bourre : 75 buts en moins de 100 matchs, Soulier d'or colombien en 2011, il a aussi disputé ses premières rencontres sous la tunique des Cafeteros, inscrivant notamment un but contre le Pérou. Alors qu'il est annoncé en Argentine, au Chievo et au Lokomotiv Moscou, ce fils d'un ancien gardien de but rejoint les rangs du FC Bruges. Séduits par la lecture du jeu et le sens du but du coco, les Brugeois vont vite déchanter. À court de rythme et pas épargné par quelques pépins physiques, Bacca ne prend part qu'à trois rencontres jusqu'à la fin de la phase classique du championnat, pour aucun but. "Carlos est en phase d'adaptation au foot européen, le défend alors son coéquipier Thomas Meunier dans les pages de…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant