Les six capitaines du Tournoi

le
0
Les six capitaines du Tournoi
Les six capitaines du Tournoi

Trois talonneurs, le Français Guilhem Guirado, l'Anglais Dylan Hartley et l'Irlandais Rory Best, ont été promus capitaine pour débuter le Tournoi des VI Nations. L'Ecossais Greig Laidlaw et l'Italien Sergio Parisse ont, eux, été reconduits.

France : Guilhem Guirado (29 ans, Toulon, talonneur, 38 sélections)

Après avoir évolué à Perpignan de 2006 à 2014, Guilhem Guirado est passé dans une autre dimension en signant à Toulon. Le talonneur est devenu un patron à son poste, autant dans son club qu’avec le XV de France. Sa première sélection remonte au 3 mars 2008 face à l’Italie, lors du Tournoi des VI Nations. Peu de monde aurait parié sur un éventuel capitanat du Toulonnais au sein du XV de France. Joueur plutôt discret, effacé et introverti des aveux même du sélectionneur qui l’a lancé dans le grand bain, Marc Lièvremont, le talonneur du RCT, titulaire lors de la dernière Coupe du monde, honorera sa 39eme sélection et disputera son premier match en tant que capitaine face à l’Italie, samedi. Avec la lourde tâche de succéder à Thierry Dusautoir et l’ambition de convaincre Guy Novès, qui l'a mis à l'essai.

Italie : Sergio Parisse (32 ans, Stade Français, 3eme ligne, 114 sélections)

Il est le seul des six capitaines à avoir dépassé les 100 sélections en équipe nationale (114). L’ancien troisième ligne de Trévise a débuté en 2002 par une lourde défaite face à la Nouvelle-Zélande (défaite 64-10). Le natif de La Plata en Argentine a depuis disputé toutes les éditions du Tournoi des VI Nations depuis 2004, hormis en 2010, à cause d’une blessure à un genou, ainsi que les quatre dernières Coupes du monde (2003, 2007, 2011 et 2015). Le numéro 8, devenu capitaine en 2008 à seulement 24 ans, détient aussi le record de précocité pour un numéro 8 au niveau international (19 ans). Elément incontournable et emblématique du Stade Français qu’il a conduit au titre de champion de France, Parisse a même été élu meilleur joueur de la dernière saison de Top 14.

Irlande : Rory Best (33 ans, Ulster, talonneur, 89 sélections)

Appelé pour la première fois en équipe d’Irlande le 12 novembre 2005 face à la Nouvelle-Zélande, Rory Best a su devenir une valeur sûre à son poste en sélection (89 sélections, 68 comme titulaire). Joueur de l’Ulster depuis ses débuts professionnels (2004), le talonneur n’a pas raté un seul Tournoi des VI nations depuis 2006. Récompensé pour sa régularité et son état d’esprit irréprochable, Rory Best a été promu capitaine à l’occasion du prochain Tournoi par son sélectionneur, Joe Schmidt. L’Irlandais aura la lourde tâche de succéder à un autre monstre sacré du pays, Paul O’Connell, qui a pris sa retraite internationale à 36 ans après la dernière Coupe du monde achevée sur une blessure contre la France. L’objectif est clair : remporter un troisième Tournoi consécutif. 

Pays de Galles : Sam Warburton (27 ans, Cardiff Blues, troisième ligne, 60 sélections)

Intronisé capitaine lors de la Coupe du monde 2011 (à seulement 22 ans) suite à la blessure du talonneur Matthew Rees, Sam Warburton est devenu incontournable avec le pays de Galles. Le troisième ligne de Cardiff n’a depuis plus quitté le brassard. Il détient le record de sélections en tant que capitaine du XV du Poireau. Warburton a déjà connu la victoire dans le Tournoi des VI Nations (2012, 2013). Il est également connu pour avoir été expulsé lors de la demi-finale de Coupe du monde perdue contre la France en 2011. Touché à une cheville début décembre, le Gallois a craint de rater le Tournoi.

Angleterre : Dylan Hartley (29 ans, Northampton, talonneur, 66 sélections)

Comme Guilhem Guirado avec le XV de France, Dylan Hartley va connaître son baptême du feu et découvrir le rôle de capitaine en sélection lors du Tournoi des VI Nations 2016. Absent de la sélection depuis le Tournoi 2015, le joueur de Northampton a manqué la dernière Coupe du monde à domicile, à cause d’une suspension pour un coup de tête lors d’un match du championnat anglais. Capitaine du XV de la Rose depuis 2012 et pourtant dans la liste, Chris Robshaw laisse le capitanat à Dylan Hartley. Un choix qui fait polémique en Angleterre puisqu’il totalise 54 semaines de suspension depuis le début de sa carrière. Mais le nouveau sélectionneur Eddie Jones croit en lui.

Ecosse : Greig Laidlaw (30 ans, Gloucester, demi de mêlée, 46 sélections)

Il fait office de poids plume comparé aux autres capitaines, mais son talent n’en est pas moins aussi grand. Véritable chef d’orchestre du XV du Chardon depuis 2010, Laidlaw a inscrit la bagatelle de 446 points en 46 sélections. Le demi de mêlée (ou d’ouverture) est devenu incontournable en 2013, permettant à l’Ecosse de terminer trosième du Tournoi des VI Nations la même année, avec 61 points inscrits (2eme meilleur marqueur de l’épreuve). Nommé capitaine la même année lors d’une tournée d’automne en Afrique du Sud, le numéro 9 de Gloucester est actuellement le troisième meilleur marqueur de l’histoire du rugby écossais, loin toutefois derrière Gavin Hastings (667 pts) et Chris Paterson (809 pts).

Victor DEGIOANNI 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant