Les six alpinistes retrouvés morts auraient dévissé

le
0
Un randonneur a découvert les corps dimanche matin dans les Alpes, à 2700 m d'altitude. Les victimes, de nationalité française, auraient chuté samedi.

C'est l'un des accidents de montagne les plus importants de ces cinq dernières années en France. Les corps de six alpinistes français ont été retrouvés dimanche matin à 2700 mètres d'altitude à Villar-d'Arêne dans les Hautes-Alpes. C'est un randonneur anglais qui a fait cette découverte par hasard dans le massif des Ecrins. Il a immédiatement prévenu la CRS des Alpes, unité de police spécialisée dans le secours en montagne, qui a dépêché quatre secouristes et un médecin sur place.

Les alpinistes ont été retrouvés dans un couloir très raide, au niveau de la Plate des Agneaux. L'endroit, une des voies d'accès au refuge des Ecrins, est «assez fréquenté, notamment au printemps en ski de randonnée et en alpinisme», d'après un guide de la zone, François Pinatel. Ce dernier souligne que l'endroit est connu pour être dangereux «lorsque la neige est lourde, à certains endroits où il y a des corniches». En juin 2007, cinq alpinistes d'une même famille étai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant