Les sites d'achats groupés tentés par la Bourse

le
0
Un mois après Groupon, son concurrent Living Social cherche à lever 1 milliard de dollars sur une valorisation estimée entre 10 et 15 milliards de dollars. Tous deux sont condamnés à croître pour distancer les imitateurs.

La conjoncture est doublement favorable: les investisseurs ont soif de valeurs Internet et les internautes s'enflamment pour les sites de promotions. Un mois après Groupon, devenu célèbre pour avoir refusé une offre de rachat de Google, c'est donc au tour du site américain Living Social de se laisser tenter par Wall Street.

Numéro deux sur le marché des «daily deals» - ces sites qui offrent d'importantes ristournes à un nombre limité d'internautes -, Living Social a réuni les banques JP Morgan, Deutsche Bank et Bank of America pour préparer son introduction en Bourse, a révélé la presse américaine ce week-end. L'opération viserait à lever 1 milliard de dollars sur une valorisation estimée entre 10 et 15 milliards de dollars. En décembre, le site était valorisé à 3,5 milliards de dollars. Le dossier pourrait être déposé formellement auprès des autorités américaines des marchés dans quelques jours, pour donner lieu à une introduction en Bourse à l'automne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant