Les services secrets pakistanais auraient aidé Ben Laden

le
0
Cette complicité, si elle était avérée, compliquerait un peu plus les relations entre Islamabad et Washington.

Le trésor de guerre des Navy Seals continue de livrer ses secrets. Cette «mine d'informations», récupérée par le commando américain lors du raid qui a tué Oussama Ben Laden le 2 mai, pourrait se révéler explosive. Dans son édition de vendredi , le New York Times laisse entendre que les services secrets pakistanais de l'ISI auraient aidé le chef d'al-Qaida à se cacher dans la ville-garnison d'Abbottabad, via le groupe djihadiste pakistanais Harakat ul-Mujahideen (HUM).

L'ISI entretient des relations historiques avec le HUM, qu'il a lui-même créé dans les années 1980 pour lutter contre la présence soviétique en Afghanistan. Par la suite, la formation s'est reconvertie dans le djihad anti-indien au Cachemire. «Le Harakat est profondément enraciné dans la région d'Abbottabad et le réseau pourrait avoir augmenté les capacités de Ben Laden à vivre et à opérer au Pakistan», relève le quotidien américain. Ajoutant : «Ses leaders ont des liens très forts à

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant