Les services dopent l'activité dans le secteur privé

le
2
CROISSANCE DE L'ACTIVITÉ DANS LE SECTEUR PRIVÉ EN MAI
CROISSANCE DE L'ACTIVITÉ DANS LE SECTEUR PRIVÉ EN MAI

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur privé français a crû pour le quatrième mois consécutif en mai grâce au secteur des services, qui connaît une accélération de la hausse de ses nouvelles commandes, selon la version définitive des indicateurs PMI de Markit publiés mercredi.

L'indice du secteur des services pour le mois de mai a progressé à 52,8, alors qu'il avait été annoncé à 51,6 en première estimation. Il s'inscrivait à 51,4 en avril, la barre de 50 marquant la séparation entre contraction et croissance de l'activité.

L'indice composite, qui combine des éléments de l'indice du secteur manufacturier, publié lui aussi en hausse lundi, et celui des services, a progressé de son côté à 52,0 contre 51,0 en première estimation et 50,6 en avril.

L'activité dans les services a bénéficié d’une accélération de la croissance des nouvelles affaires, qui enregistre son plus fort niveau depuis août 2011.

Parallèlement, les créations d’emplois ont augmenté dans le secteur pour atteindre un plus haut de quarante et un mois et les chefs d'entreprise interrogés affichent un niveau de confiance dans les perspectives d’activité qui n'avait pas été vu également depuis plus de trois ans.

Guide des indices PMI <PMI/INDEX1>

Les indicateurs français en temps réel <ECONFR>

Les indicateurs de la zone euro en temps réel <ECONEZ>

Le point sur la conjoncture française [ECO/FR]

(Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PHMAUVE le mercredi 3 juin 2015 à 10:26

    J'adore la photo pour illustrer, il ne pouvait y avoir meilleur symbole : les services sont de l'externalisation, c'est à dire remplacer des salariés par des prestataires cleanex. C'est intervenants dociles, n'ont par exemple pas le droit d'accéder à la cantine de l'entreprise, privilège que les salariés protègent farouchement au contraire de la loi. C'est la raison pour laquelle autant de "cadres" se retrouvent avec leur sandwich dégoulinants sous l'arche de la défense ou sur son esplanade.

  • d.e.s.t. le mercredi 3 juin 2015 à 10:25

    Dans le secteur public, c'est plutôt l'inactivité qui progresse, avec déjà 1 million de fonctionnaires inutiles et bientôt plus, grâce aux mesures de simplification qui font faire le boulot par les citoyens!