Les serveurs internet turcs ont subi une puissante cyberattaque

le
0
    ISTANBUL/OXFORD, 23 décembre (Reuters) - Les serveurs 
internet turcs ont subi ces derniers jours l'une des plus fortes 
cyberattaques jamais signalées dans le pays, a déclaré l'ONG 
Nic.tr, qui administre les adresses de sites internet utilisant 
le nom de domaine ".tr". 
    Les experts ignorent pour le moment qui est à l'origine de 
cette cyberattaque, qui a commencé lundi. Nic.tr estime 
toutefois que l'offensive contre le domaine ".tr", qui englobe 
les ministères, l'armée, les banques et de nombreux sites 
commerciaux, émane de "sources organisées" en-dehors de Turquie. 
    Certains médias ont laissé entendre que l'attaque pourrait 
provenir de Russie, et ils ont invoqué à l'appui les tensions 
apparues dans les relations entre Moscou et Ankara depuis qu'un 
bombardier russe Soukhoï a été abattu en plein vol par la chasse 
russe non loin de la frontière syrienne, le 24 novembre. 
 
 (Can Sezer et Eric Auchard; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant