Les Serbes du Kosovo lèvent les barricades au compte-gouttes 

le
0
L'Otan reste otage du bras de fer entre Belgrade et Pristina.

Les Serbes du nord du Kosovo ont commencé jeudi à dégager partiellement leurs barricades et à laisser passer des véhicules de l'Otan. C'est le premier signe d'apaisement dans un bras de fer qui dure depuis des mois. La force de l'Otan (Kfor) l'a toutefois jugé insuffisant. «Il y aura d'autres barricades, on les enlèvera, mais après une semaine ou un mois, elles reviendront.» Dans un haussement d'épaules, la journaliste kosovare Jeta Xharra prédit «la continuation de ce petit jeu», persuadée que «rien ne bougera avant les élections prévues l'an prochain en Serbie». En période électorale, assure-t-elle, «aucun homme politique serbe ne se risquera à faire avancer le dossier du Kosovo».

Face aux irréductibles

Ce pessimisme, qui a gagné la population kosovare, à 90 % d'origine albanaise, a quelques raisons d'être. Depuis 2008 et la déclaration d'indépendance de ce petit État balkanique (1,7 million d'habitants), rien n'a fondamentalement changé. Pristina

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant