Les sept otages français au Cameroun sont libres

le
0
La famille française enlevée le 19 février par le groupe extrémiste nigérian Boko Haram été libérée jeudi soir, a confirmé vendredi l'Élysée, après un communiqué officiel de la présidence camerounaise annonçant la nouvelle.

L'Élysée a rapidement confirmé vendredi matin l'heureuse nouvelle publiée par la présidence camerounaise: la famille française enlevée le 19 février par le groupe extrémiste nigérian Boko Haram été libérée jeudi soir.

Les circonstances de leur libération restaient encore floues. Tanguy Moulin-Fournier, directeur de développement chez Suez, sa femme Albane, son frère et leurs quatre enfants, Éloi, Andéol, Maël et Clarence, âgés de 12, 10, 8 et 5 ans étaient en vacances dans le Parc de Waza, un lieu classé à l'Unesco. D'après des témoignages de gardes forestiers, les 4X4 occupés par la famille avaient été bloqués par des hommes armés qui avaient emmené leurs otages sur des motos, en direction la frontière nigériane toute proche.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant