Les «sept nains» de la croissance mondiale

le , mis à jour le
7
Selon Ludovic Subran, sept freins (les «sept nains») devraient limiter la croissance mondiale cette année. (© Anonneymouse1)
Selon Ludovic Subran, sept freins (les «sept nains») devraient limiter la croissance mondiale cette année. (© Anonneymouse1)

La croissance mondiale demeurera inférieure à +3%, sans véritable accélération : le PIB mondial devrait augmenter de +2,8% en 2016 et de +3% en 2017. 

Sept moteurs de l’activité économique resteront au ralenti et limiteront les retombées positives pour les entreprises. Néanmoins, les échanges commerciaux – qui devraient s’accroître de +0,9% en valeur cette année – et l’investissement privé commenceront à se redresser dans les économies avancées. 

Les marchés émergents exposés aux turbulences en Chine, à la hausse des taux d’intérêt américains et aux prix des matières premières seront les plus vulnérables Les défaillances d’entreprises augmenteront de +1% à l’échelle mondiale cette année, soit la première hausse depuis 2009.

L'investissement privé repart

La bonne nouvelle est que l’investissement privé repart enfin dans les économies avancées et pourrait soutenir la croissance. En Europe, la hausse des chiffres d’affaires, l’amélioration de la rentabilité des entreprises, le moindre coût du capital et l’accumulation de trésorerie pourraient créer de bonnes surprises. En revanche, aux États-Unis, les investissements dans le secteur pétrolier et gazier enregistrent une baisse qui ne peut guère être compensée par les autres secteurs. 

Les économies avancées se redressent lentement (+2,1% en 2016, après +1,9% en 2015), comme les

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stricot il y a 11 mois

    @b.renie: definition de "shadow banking" pretty please?

  • degrowth il y a 11 mois

    Oh reviens croissance! notre espérance est en toiSi la bourse le veut bien nous pouvons espérerne point délocaliser (le tout chanté comme un chant grégorien en contemplant les innombrables verrues produites par la société industrielle .)

  • b.renie il y a 11 mois

    Isoler les paradis fiscaux et le shadow banking (organisés par les banques) aura le mérite complémentaire de ruiner les trafiquants de drogus, armes et autres. En plus de renvoyer tout cet argent dans l'économie réelle ce qui fera de la croissance par l'investissement. Pour cela il faut surpasser le lobby financier et ce n'est pas gagné

  • b.renie il y a 11 mois

    Les QU américain ou européen n'ont pas d'effet durable car l'argent créé file dare dare dans les paradis fiscaux. Il y est consacré à la spéculation en tous genres. Or celle-ci n'a jamais créé de richesses. C'est un jeu à somme nulle où le perdant fait le gagnant Total zéro. Il faut s'attaquer aux réseaux bancaires off shore et au shadow banking en les isolants par interdiction d'accès aux marchés. Ce qui revient à interdire aux banques et autres intermédiaires de leur servir de paravent.

  • mxnagg il y a 11 mois

    Investissement prive dans quel secteur qu'on rigole !

  • M3096606 il y a 11 mois

    Et ou trouver du travail pour nos enfants, car la populations ne cesse d'augmenter ! A moins de limiter les naissances, le monde est amené à disparaitre.

  • KERBLOUZ il y a 11 mois

    l'accélération , c'est la fin du monde car encore plus de destructions de la nature. Je crois qu'il faut être mesuré dans nos consommations.