Les sénateurs UMP restent unis mais veulent un nouveau vote

le
1
En majorité favorables à Fillon, ils créent une association en guise d'avertissement.

Les sénateurs UMP, qui soutiennent en majorité François Fillon, ont adopté mercredi midi, à main levée, une motion demandant l'organisation d'un nouveau scrutin pour la présidence de l'UMP. La motion, qui réaffirme aussi l'unité du groupe UMP du Sénat, a été approuvée par les sénateurs pro-Fillon, qui sont environ 70 sur 131. La plupart des sénateurs UMP favorables à Jean-François Copé n'ont pas pris part au vote. Ce choix a permis aux fillonistes d'affirmer que la motion avait été adoptée «à l'unanimité» des votants.

Les sénateurs pro-Fillon, «constatant à ce jour que la proposition d'apaisement d'un référendum est repoussée, demandent avec insistance l'organisation d'un nouveau scrutin dans un délai de trois mois et dans des conditions incontestables (…)». Ils réclament en outre «des garanties absolues d'impartialité et d'équité qui nécessitent la mise en place d'une...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 28 nov 2012 à 16:31

    JPi - Qu'est ce qui cloche avec ces deux là, Fillons-Droit et Co-Opération ? Je crois qu'aucun des deux ne serait capable, comme Sarko, de dépenser 600 milliards d'euros en plus et en trop en 5 ans. pour cela ils ont besoin de leur maître à dé-penser. Les militants de l'UMP (Ultra Mauvais Parti) devraient y ré-fléchir.