«Les sénateurs de gauche font des coups de communication»

le
0
INTERVIEW - Pour Patrick Ollier, le ministre des Relations avec le Parlement, la nouvelle majorité sénatoriale utilise la Haute assemblée comme une tribune politique.

LE FIGARO. - Que pensez-vous du Sénat depuis qu'il a basculé à gauche?

Patrick OLLIER. -J'ai une vision à deux niveaux. Les rapports avec le président du Sénat, sur le fonctionnement de l'institution, se passent bien. Jean-Pierre Bel est un militant socialiste, mais j'ai appris à le connaître au sein de l'Association nationale des élus de la montagne (Anem), ce qui a forgé des liens de confiance entre nous. En conférence des présidents, le climat est serein et constructif. En revanche, l'hémicycle est laissé au libre arbitre des groupes, à leur imagination, à leur inventivité. La nouvelle majorité sénatoriale PS-PCF-Verts a résolument décidé de se servir du Sénat comme laboratoire d'expérimentation du futur programme présidentiel de François Hollande.

Avez-vous été surpris de cette orientation donnée au travail sénatorial?

C'est une stupéfaction pour moi de voir comment travaillent les sénateurs de gauche, qui font des coups de communication et qui utilisen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant