Les semences agricoles mondiales, à l'abri pour cinq ans

le
0

Commodesk - Les deux plus grandes organisations agricoles mondiales, le Fonds mondial pour la diversité des cultures (Trust) et le Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (CGIAR), ont signé, le 31 janvier, un nouveau partenariat pour sécuriser le stockage des semences.

Le « Programme de recherche de gestion durable des récoltes » est prévu sur cinq ans. Il vise à conserver les 706.000 échantillons de graines et de plantes dans les banques de gènes de 11 centres de recherche du CGIAR. Cet organisme, fondé par la Banque mondiale, coordonne les programmes de recherche agricole pour assurer la sécurité alimentaire dans les pays en voie de développement.

Les 109 millions de dollars nécessaires pour ce nouveau programme sont, en grande partie, financés par le CGIAR. Depuis dix ans, les banques de gènes ont déjà distribué plus d'un million d'échantillons à partir desquels les chercheurs et les phytogénéticiens élaborent de nouvelles variétés de plantes. Ces dernières sont indispensables aux agriculteurs pour pouvoir faire face aux changements climatiques et aux ravageurs.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant