Les SCPI de Sofidy ont témoigné d'une bonne résistance

le
0

Fin décembre 2014, Sofidy gère 16 fonds d’investissements immobiliers (SCPI, OPCI, foncière cotée et dédiées, …). Dans un environnement conjoncturel peu engageant, ses SCPI de rendement ont délivré des performances en phase avec celles du marché.

L'année dernière, Sofidy a enregistré une collecte globale de 328m€. En hausse de +10,4 % sur un an, ses encours sous gestion s’élèvent à 3 mds d’euros. La collecte a surtout concerné ses SCPI (305 m€ contre 293m€ en 2013) et se positionne 5ème rang des plus grands collecteurs de fonds pour le compte de SCPI. Près de 27 m€ ont été également engrangés par les autres fonds d’investissements immobiliers : la foncière cotée Selectirente, l’OPCI Sofimmo, l’OPCVM immobilier Sofidy Sélection 1 et différents fonds dédiés aux institutionnels.

Le volume des transactions a atteint 514 m€. Il se ventile en 461m€ d’investissements et 53m€ de cessions. Le programme d’acquisition a porté sur 156 actifs répartis en Europe, d’une valeur unitaire comprise entre quelques centaines de milliers et plus de 50m€, pour un rendement global de + 6%. Les commerces en pieds d'immeubles dans les zones à haute fréquentation commerciale demeurent le cœur de cible conformément à la « politique historique d’investissement » du groupe. Néanmoins, la société de gestion a conclu « de belles transactions en bureaux, principalement à Paris et en 1ère couronne, en privilégiant les actifs sécurisés labélisés HQE, BBC ou encore BREEAM et les locataires capables de préserver la pérennité des flux locatifs » explique Jean-Marc Peter, Directeur Général.

Parmi les opérations d’un nouveau genre, Sofidy cite des investissements allemands et néerlandais qui ont été signés avec deux immeubles de bureaux à Hambourg (51 m€) et des magasins loués à C&A.

 

Résistance des rendements

Sur le thème des rendements, Sofidy note que « dans un environnement conjoncturel peu engageant et dans l’attente d’une reprise économique, ses SCPI de rendement continuent à délivrer des performances globales égales ou supérieures à celles du marché ». Ces résultats demeurent conformes aux perspectives de début d’année.

Comparé à la moyenne de marché des SCPI de commerce de 5,13 % en 2014, Immorente affiche un taux de distribution qui « sur performe » avec 5,22% malgré un dividende en baisse sensible (16,70€ / part) soutenu par des prélèvements sur la réserve de plus-values (1,94€). La SCPI franchira le seuil des 2 mds d’euros de capitalisation au cours du 1er trimestre 2015, confortant ainsi sa place de plus grosse capitalisation du marché.

Efimmo quant à elle extériorise un taux de distribution de + 5,37% au même niveau que 2013. Sa capitalisation atteint 744 m€ à fin 2014 soit une progression de + 8,6 % sur un an

 

En terme de perspectives, Sofidy envisage un niveau de collecte légèrement supérieur à 2014, et un volume d’investissements autour de 650 m€. Les acquisitions seront orientées majoritairement vers le commerce urbain et les bureaux à Paris, dans les très grandes métropoles de province en France. L'Allemagne n'est pas écartée puisqu' « un programme d’investissement ambitieux est déjà amorcé depuis 2013 ». Enfin, la société de gestion engagera un « retour progressif sur les zones commerciales de périphérie les plus puissantes, ainsi que sur le marché des retail park qui ont confirmé leur objectif de fréquentation ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant