Les scouts en manque de chefs

le
0
En pleine expansion, le mouvement veut renforcer son encadrement bénévole.

Les Scouts et Guides de France (SGdF) nagent en plein paradoxe. Alors que le nombre de demandes d'enfants et d'adolescents pour rejoindre le mouvement affluent, les chefs et les cheftaines manquent à l'appel. Faute de volontaires pour encadrer ces petits aspirants à la vie en groupe et au grand air, les listes d'attente s'allongent. Dans certaines villes, les futurs louveteaux doivent parfois attendre plus de deux ans avant de rejoindre l'association. Sur la Toile, les annonces s'accumulent : «Recherche urgente de deux chefs formés pour notre camp louveteaux», «camp des enfants - manque 4 chefs»...

Ce week-end, le mouvement des Scouts et Guides de France - qui compte aujourd'hui près de 70 000 membres - fait pourtant la démonstration qu'il avait dépassé la période creuse de la fin des années 1990, plombée par le drame de l'abbé Cottard, condamné après le naufrage meurtrier d'un bateau-école. Du 27 au 31 juillet, un jamboree organisé dans le parc du château d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant