Les sauveteurs népalais à l'oeuvre dans une zone dévastée

le , mis à jour à 05:48
0

KATMANDOU, 13 mai (Reuters) - L'armée népalaise a entrepris mercredi de fouiller les décombres des villages du district de Dolakha à l'est de Katmandou, une région particulièrement touchée la veille par le nouveau séisme qui a frappé le pays himalayen. Selon le dernier bilan communiqué par le ministère de l'Intérieur, au moins 65 personnes ont été tuées par cette secousse de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter, qui survient alors que le Népal tente toujours de se relever du séisme du 25 avril, de magnitude 7,8, qui a fait plus de 8.000 morts et près de 18.000 blessés d'après les autorités. La plupart des victimes du tremblement de terre de mardi sont des habitants des villes et villages du Dolakha, dont le chef-lieu Charikot. Les rescapés ont passé la nuit sous des bâches ou des tentes. "Même les maisons qui n'ont pas été détruites ont des fissures. Les gens ont trop peur de retourner à l'intérieur", explique Aula Bahadur Ale, un administrateur local. "Cela ressemble à un cimetière." Les sauveteurs recherchent, avec l'aide de l'armée américaine, des traces d'un hélicoptère du corps des Marines qui participait aux opérations de secours et a été porté disparu mardi avec huit personnes à son bord - six Marines américains et deux soldats népalais. (Gopal Sharma; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant