Les satellites Helios de nouvelle génération confiés à Astrium

le
0
Astrium a remporté l'appel d'offres en vue du renouvellement de la flotte du renseignement militaire français. La commande porte sur 2 satellites à livrer à partir de 2016, pour une valeur de 790 millions d'euros.

Astrium a remporté l'appel d'offres pour la fourniture à l'armée française de la nouvelle génération de satellites de renseignement militaire. En clair, les successeurs de la flotte de satellites Helios lancés en deux vagues entre 1995-1999 et 2004-2009. La commande notifiée par le CNES pour le compte de la Direction générale de l'armement (DGA) porte sur 2 satellites à livrer à partir de 2016 pour une valeur de 790 millions d'euros.

Astrium, qui fabriquera la plate-forme et l'avionique des satellites dans son site de Toulouse, rétrocèdera à Thales Alenia Space (TAS) la conception et la fabrication de l'instrument d'optique qui permet aux satellites d'observer la terre. Ils remplaceront les trois Helios actuellement en service : Helios 1A, actif depuis 14 ans ainsi que Helios 2A et Helios 2B. Les nouveaux satellites seront plus performants : actuellement, ils sont capables de voir et de prendre des photos sur une bande large de 60 kilomètres ; à l'avenir la bande couv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant