Les sarkozystes fiers de leur 1er Mai

le
0
Des électeurs de Le Pen ou de Bayrou au premier tour ont partagé l'enthousiasme des militants UMP

Il y a les inconditionnels, les passionnés, les curieux, les inquiets et les anti-Hollande. Beaucoup sont venus en famille, ou entre amis. «La France, ce n'est pas la CGT», s'exclame Louise, une retraitée de 67 ans. «J'habite près de la Bastille, et tous les ans je vois passer le défilé très politisé du 1er Mai, avec les drapeaux rouges. Je suis contente d'assister à mon premier meeting, avec des gens de droite.» Armande, 50 ans, cadre de santé dans un hôpital public, ajoute: «Le 1er Mai n'appartient ni aux syndicats ni à Jeanne d'Arc, mais à la France.»

Timide, Gwilherm, un élève de terminale, confie qu'il a voté Marine Le Pen au premier tour «parce que je suis contre le mariage homosexuel et contre l'euthanasie». Le 6 mai, il votera Sarkozy «pour les valeurs qu'il défend». Patrice, 60 ans, directeur d'entreprise, a aussi voté Le Pen au premier tour. «Je viens soutenir Sarkozy au second tour avec des semelles de plomb, parce que c'est le moindre mal», expl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant