Les Saoudiens restituent plus de 40 prisonniers houthis

le
0
    DOHA, 30 avril (Reuters) - Les miliciens chiites Houthis, 
qui contrôlent une partie du Yémen, dont la capitale Sanaa, ont 
annoncé samedi que l'Arabie saoudite avait restitué plus de 40 
prisonniers dans le cadre d'un accord visant à faire taire les 
armes à la frontière, alors que se poursuivent au Koweït, avec 
le soutien de l'Onu, des négociations pour tenter de mettre fin 
au conflit yéménite. 
    Les Houthis et le gouvernement yéménite en exil, qui a le 
soutien d'une coalition arabe sous conduite saoudienne, 
cherchent à trouver au Koweït un accord de paix, après plus d'un 
an de combats qui ont fait au moins 6.000 morts. 
    "Nous avons reçu 40 prisonniers, dont 20 avaient été 
capturés en territoire yéménite", a déclaré le porte-parole des 
Houthis, Mohamed Abdoul-Salam, sans préciser où les autres 
détenus avaient été faits prisonniers. 
    Au Koweït, la délégation des Houthis a présenté samedi un 
plan aux Nations unies prévoyant la mise en place d'un 
gouvernement de transition chargé de superviser la restitution 
des armes et la libération des prisonniers politiques, avant la 
tenue d'élections. 
    "Le climat était positif(...). Chacun a réaffirmé son 
engagement à en finir avec les hostilités", a déclaré 
l'émissaire des Nations unies pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheikh 
Ahmed. 
 
 (Mohammed Ghobari et Omar Fahmy; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant