Les sanctions US contraires à l'accord nucléaire-Rohani

le
0
 (Actualisé avec gardiens de la révolution) 
    DUBAI, 19 juillet (Reuters) - Les sanctions instaurées 
contre l'Iran par les Etats-Unis vont à l'encontre de l'accord 
sur le programme nucléaire iranien passé entre la République 
islamique et les grandes puissances, a déclaré mercredi le 
président Hassan Rohani qui a promis d'y "résister". 
    Le gouvernement Trump a annoncé mardi de nouvelles sanctions 
économiques contre Téhéran, lui reprochant la poursuite de son 
programme balistique et ses "activités nocives" au Moyen-Orient. 
  
    "Certaines des mesures des Américains vont à l'encontre de 
l'esprit, et même de la lettre (de l'accord sur le programme 
nucléaire. Nous devons résister à ces projets et à ces mesures", 
a-t-il déclaré selon des propos relayés par la télévision d'Etat 
iranienne. 
    "L'une des manoeuvres des Américains vise à agir de telle 
manière que l'Iran annonce ne plus respecter ses engagements. Je 
pense que les Américains vont échouer puisque nous allons 
respecter nos engagements internationaux", a dit Hassan Rohani. 
    Le parlement iranien a réagi mardi aux sanctions américaines 
en décidant notamment d'augmenter les financements dévolus au 
programme balistique de la République islamique, a dit la presse 
officielle. 
    Dans des menaces à peine voilées, Mohammad Ali Jafari, 
commandant du Corps des gardiens de la révolution islamique, 
organisation paramilitaire d'élite, a recommandé à Washington de 
déplacer ses bases militaires à au moins 1.000 kilomètres des 
frontières iraniennes. 
    "Si les Etats-Unis veulent sanctionner les défenses de 
l'Iran et les gardiens, il leur faudra déplacer leurs bases 
régionales à environ 1.000 kilomètres de l'Iran et qu'ils 
sachent qu'ils payeront le prix fort pour toute erreur 
d'appréciation", a dit Mohammad Ali Jafari selon l'agence de 
presse Tasnim. 
 
 (Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant