Les Samoa remportent un match fade

le
0
Les Samoa remportent un match fade
Les Samoa remportent un match fade

Au lendemain du tremblement de terre provoqué par le Japon dans la poule B, les Samoa ont battu les Etats-Unis (25-16) à Brighton. Les Samoans prennent la tête du groupe mais n'ont pas fait forte impression dans un match fade.

Le debrief

Les Samoa ont tranquillement assuré la victoire face aux Etats-Unis. Sans être flamboyant, le Manu a géré ce premier match face à la sélection américaine. Usant et abusant du jeu au pied, Pisi et les siens ont manqué d’originalité dans un match qui en avait bien besoin. Les Etats-Unis ont donné les clés de leur jeu à leur jeune ouvreur Alan MacGinty qui n’a pas beaucoup tenté, à l’exception du premier essai des Eagles. Physiquement, les corps ont été marqués par l’affrontement en première mi-temps, baissant en régime dans le deuxième acte. Les Samoans vont vite devoir récupérer avant d’affronter une Afrique du Sud revancharde dans six jours. Ils devront également retrouver une certaine créativité qui leur a manqué durant toute la seconde période. Dans un groupe B qui s’annonce d’ores et déjà serré jusqu’au bout, après la victoire du Japon samedi, le point de bonus offensif manquera à des Samoans qui n’ont marqué que par deux fois. Autant que leur adversaire.

Le joueur qui a crevé l’écran

Tim Nanai-Williams. Cousin de Sonny-Bill Williams, star du dernier Mondial, l’arrière samoan a été le plus en vue dans ce match. Trois franchissements et 84 mètres balle en main pour le Néo-Zélandais naturalisé samoan.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La phrase à chaud à retenir

« Le manque de discipline et la créativité nous ont manqués. C’est frustrant. » (Chris Wyles – Capitaine des Etats-Unis, sur ESPN)

La stat dont on se souviendra

14. Comme le nombre de pénalités concédées par les Etats-Unis qui ont pêché par une certaine naïveté. En comparaison, les Samoans ont été pénalisés à sept reprises dont seulement trois fois dans leur camp.

Les joueurs à la loupe

Samoa
PISI a été très intéressant en début de match, passant derrière la défense par un jeu au pied intelligent. Il a ensuite eu une grosse baisse de régime au retour des vestiaires. NANAI-WILLIAMS a parfaitement réussi son premier match officiel avec les Samoa, inscrivant un bel essai et étant toujours dans les bons coups. TUILAGI a fait voir à tout le monde que le grand ailier qu’il était est toujours là. Le demi de mêlée FOTUALI’I est passé au travers, tapant directement en touche à trois reprises et n’ayant jamais réussi à diriger le jeu.

Etats-Unis
PALAMO a rivalisé physiquement avec ses adversaires mettant K.O. un Samoan d’entrée de jeu. Dans son jeu de percussion, MANOA a été un peu décevant, un peu naïf par moments. A l’ouverture, MACGINTY n’a jamais pris la mesure du match. Malgré sa superbe percée à l’origine du premier essai américain, l’Irlandais d’origine a souvent été frileux, préférant le pied à la relance. NGWENYA a tenté sur chaque ballon mais n’en a pas reçu des masses.

La feuille de match

CM2015 (Groupe B) / SAMOA – ETATS UNIS : 25-16

Brighton Community Stadium (29 250 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse correcte
Arbitre : George Clancy (IRL)

Essais : Nanai-Williams (19eme) et Treviranus (45eme) pour les Samoa – Wyles (33eme) et Baumann (74eme) pour les Etats-Unis

Transformations : Aucune

Pénalités : Tusi Pisi (8eme, 27eme, 38eme et 50eme) et Stanley (69eme) pour les Samoa – MacGinty (30eme et 53 eme) pour les Etats-Unis

Cartons jaunes : Aucun

Cartons rouges : Aucun

Samoa
Nanai-Williams – K. Pisi, Perez, Lee-Lo, Tuilagi – T. Pisi, Fotuali’i – Treviranus (c), Lam, Faasavalu – Tekori, Paulo – Perenise, Avei, Taulafo

Sélectionneur : Stephen Betham

Etats-Unis
Scully – Ngwenya, Kelly, Palamo, Wyles (c) – MacGinty, Petri – Manoa, Durutalo, McFarland – Peterson, Smith – Lamositele, Fenoglio, Fry

Sélectionneur : Mike Tolkin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant