Les salariés de Renault critiquent leurs dirigeants

le
0
Suite au licenciement de trois cadres, le ressentiment à l'égard du sommet de l'entreprise est palpable. Et bon nombre de personnes reprochent à Carlos Ghosn, le PDG de Renault, d'avoir fragilisé le groupe

La direction de Renault va devoir rendre des comptes à des salariés déboussolés et de plus en plus contrariés. «Depuis le début de cette affaire, les équipes sont troublées, car la direction n'a jamais été capable d'apporter des éléments qui justifient les trois licenciements. Et ce d'autant que certaines des personnes incriminées jouissaient d'une véritable aura sur le plan humain, explique l'un d'entre eux. Mais aujourd'hui, alors que les dirigeants font volte-face, les cadres, qui ont dû relayer pendant deux mois les certitudes de la direction, sont agacés et extrêmement inquiets. Leur confiance dans le top management s'effrite au rythme des révélations de la presse», poursuit-il.

«Nous ne sommes clairement pas contents et nous nous posons de plus en plus de questions sur la façon dont a été conduite l'enquête et dont les décisions ont été prises. En tout cas, ce qui a été fait ne correspond pas à ce que nous attendons de nos dirigeants. C'est très ch

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant