Les salariés de Boeing gèlent leur retraite pour conserver l'assemblage du 777X à Seattle

le
0
Lors d'un vote qui s'est déroulé vendredi, les 31.000 ouvriers de l'avionneur ont accepté, à 51%, un nouveau contrat social qui garantit à Boeing presque huit années de paix sociale.

De notre correspondant à Washington

Le nouveau long-courrier de Boeing sera finalement assemblé dans la région de Seattle (État de Washington). La direction de l'avionneur juge dorénavant que les coûts de production y seront compétitifs. Elle a en effet réussi à faire céder le syndicat de ses ouvriers qui, en novembre, avaient voté à 67 % contre les termes d'un nouveau contrat de travail de huit ans. Ce ne sont pas simplement les quelques concessions accordées depuis deux mois par Boeing qui ont poussé l'International Association of Machinists and Aerospace Workers à changer d'avis: c'est avant tout la menace de faire construire le futur B 777X ailleurs que dans les usines proches de Seattle, berceau historique de Boeing.

Vingt-deux États américains s'étaient ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant