Les salaires des patrons au menu des parlementaires britanniques

le
0
    LONDRES, 16 septembre (Reuters) - Les parlementaires 
britanniques ont lancé vendredi une réflexion sur les 
rémunérations des chefs d'entreprises, répondant aux critiques 
émises à l'encontre des grandes entreprises qui augmentent les 
salaires de leurs dirigeants et mais pas ceux des employés. 
    La Première ministre Theresa May a publiquement dénoncé le 
fossé salarial qui se creuse dans les entreprises, s'engageant à 
mettre en place des dispositifs plus cohérents avec les intérêts 
à long terme des sociétés. 
    Dans un discours prononcé avant de s'installer au 10, 
Downing Street, Theresa May avait également proposé que le vote 
des actionnaires sur le salaire des dirigeants soit contraignant 
et proposé que soit rendu public le rapport entre le salaire du 
directeur général et celui du salarié ordinaire. 
    Si le gouvernement n'est pas tenu de suivre les conclusions 
que publiera la commission parlementaire sur les Entreprises, 
l'Innovation et les Compétences, sa teneur est susceptible 
d'alimenter le débat sur l'instauration de règles plus strictes 
dans les grandes entreprises. 
    "Nous devons nous pencher à nouveau sur les lois qui 
entourent les entreprises et sur la manière dont elles sont 
respectées", a déclaré Ian Wright, président de la commission. 
    En moyenne, le salaire des dirigeants des sociétés du FTSE 
100, l'indice phare de la Bourse de Londres, a progressé de 10% 
en 2015 à 5,5 millions de livres, provoquant une fronde 
d'investisseurs activistes. 
    A ce niveau moyen de rémunération, les directeurs généraux 
touchent des salaires 140 fois plus élevés que le salarié moyen, 
a montré une étude publiée en août. 
    La commission parlementaire va chercher à savoir si la 
rémunération des dirigeants ne devrait pas être indexée à la 
performance à long terme de l'entreprise et si les salariés ne 
devaient pas être représentés dans les conseils 
d'administration. 
 
 (Costas Pitas, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant