Les saisies douanières dans les colis explosent

le
0
Trafiquants et contrebandiers surfent sur l'e-commerce. En 2010, près d'un million d'articles de contrefaçon ont été repérés dans les postes et le fret express.

Lassées de voir leurs marchandises interceptées lors de contrôles routiers ou maritimes, les organisations criminelles ont décidé de diversifier leurs modes d'écoulement pour éviter les risques. Trafiquants et contrebandiers misent désormais sur l'émiettement des livraisons. Surfant sur l'explosion du commerce électronique, ils s'engouffrent aujourd'hui dans la brèche de la voie postale et du fret express pour exporter sans coup férir drogues en tout genre, médicaments ainsi qu'une avalanche d'articles de contrefaçon depuis l'autre bout de la planète.

Une opération coup de poing menée début juillet dans le centre douanier postal de Chilly-Mazarin, où transitent quotidiennement 5000 colis à l'import et 7000 autres à l'export, en témoigne. Avec l'aide des postiers, les agents ont contrôlé cinq jours durant 100 % des paquets arrivant en France en provenance de pays ciblés (Chine, Thaïlande ou encore Turquie...). Sur quelque 1 600 marchandises passées au cr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant