Les Sages allemands tirent à boulets rouges sur Angela Merkel

le
1
Selon les Sages allemands, la politique d'Angela Merkel aurait un impact négatif sur la première économie de la zone euro.
Selon les Sages allemands, la politique d'Angela Merkel aurait un impact négatif sur la première économie de la zone euro.

La salve est nourrie et multidirectionnelle. Les cinq Sages qui conseillent le gouvernement allemand n'ont pas tiré à blanc dans le rapport annuel qu'ils ont remis mercredi à Angela Merkel. La chancelière fédérale et sa grande coalition en poste depuis tout juste un an ont été vertement critiquées, tout comme la Banque centrale européenne (BCE). L'opinion du Conseil des experts économiques est toujours écoutée avec une attention toute particulière outre-Rhin. Leurs propositions ne sont pas toujours suivies, loin de là, mais leurs critiques ne passent pas inaperçues. Surtout lorsque ces dernières sont sèches et assez brutales.

Ainsi, selon ces experts, la politique gouvernementale aurait un "impact négatif" sur la première économie de la zone euro. Ouch... La législation fiscale devrait, quant à elle, permettre de "créer davantage d'investissements dans un environnement plus favorable envers l'innovation". Aïe... "Les réformes actuellement en projet portant notamment sur la hausse des pensions de retraite les plus faibles et sur les larges exemptions qui accompagnent le nouvel âge de départ à la retraite (fixé à 67 ans) vont largement peser sur les générations futures", estiment Christoph Schmidt, Peter Bofinger, Lars Feld, Isabel Schnabel et Volker Wieland. "Les mesures comme le salaire minimum et les hausses d'impôts vont, elles, avoir un impact négatif sur la croissance et la création d'emplois." N'en jetez plus...

Angela...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnapi le jeudi 13 nov 2014 à 18:04

    Le Point devrait se féliciter que nous n'avons pas ces '5 sages' en France. Pourtant ce n'est pas faute d'avoir de Hautes Autorités et moult Haut Conseil ... qui ne sont que des clubs de potes qui s'entre justifient.