Les sacs Lancel mis en vente par le propriétaire de Cartier

le
0
Richemont a donné mandat à la banque d'affaires Nomura de trouver un repreneur pour la société, acquise en 1997 pour 210 millions d'euros.

Après quinze ans passés dans le giron du groupe de luxe sud-africain Richemont, plus connu pour sa marque phare Cartier, le maroquinier français Lancel est à vendre. Richemont a donné mandat à la banque d'affaires Nomura de trouver un repreneur pour la société, acquise en 1997 pour 210 millions d'euros.

À l'époque, la marque, fondée en 1876 par Alfred Lancel et développée un siècle plus tard par les frères Jean et Edgard Zorbibe, était aussi connue qu'Hermès et Louis Vuitton, du moins en France. Elle bénéficiait de son positionnement «luxe accessible», avec des prix de 20 à 50 % moins élevés que ses concurrents.

Las. Richemont, plus habitué à développer ses marques de joaillerie (Cartier, Van Cleef & Arpels) et d'horlogerie (Piaget, IWC, Vacheron Constantin, Jaeger-LeCoultre, Officine Panerai, Lange & Sö...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant